Improving Factory Self Inspection

3 façons d’accroître l’efficacité de vos activités d’approvisionnement par l’auto-inspection de vos fournisseurs en chine – et ailleurs dans le monde

Selon le South China Morning Post, “La reprise économique mondiale de l’industrie de l’import/export dirigée par les Etats-Unis et l’Europe sera bénifique pour Hong Kong cette année. Cela stimulera une expansion du produit intérieur brut de l’économie axée sur le commerce.» L’article poursuit en mentionnant que la croissance globale des exportations sera plus importante de 5,5% cette année, ce qui représente 1,5% de plus que la croissance de l’année dernière.

Compte tenu de cette anticipation, et tenant compte de la hausse naturelle de la demande, la concurrence entre les fournisseurs en Chine devrait aussi croître. En raison de cette croissance, les fournisseurs chercheront des moyens de se démarquer par l’acquisition d’un avantage concurrentiel.  Un des aspects  les plus souvent négligé est le contrôle de qualité à la source.

Avouons-le, le sujet de la qualité des produits fabriqués en Chine est très bien documenté, cela rend particulièrement difficile le travail d’un fournisseur désireux d’acquérir la confiance d’un nouveau client. Selon le Journal of Commerce (JOC), «En 2015, une inspection sur trois effectuée sur les produits fabriqués en usines chinoises ont échouées en raison d’un niveau de défectuosité supérieur aux tolérances établies. “Ce nombre a été rapporté par Asia inspection, qui compte plus de 4000 clients dans le monde entier dont la majorité s’approvisionnent en Asie.

La récente debâcle liée aux populaires “hoverboards” qui prenaient en feu (jusqu’à en bruler des maisons), a attiré beaucoup d’attention sur l’absence de normes de qualité, de contrôle et de transparence dans les processus de fabrication.

Il n’y a pas que les pays occidentaux qui recherchent des fournisseurs chinois plus compétitifs car en 2013, 95% des 1122 fabricants de Hong-Kong, détenaient des installations de fabrication en Chine continentale.

Pourquoi le contrôle de la qualité à la source est-il si important?

Le contrôle de la qualité à la source est important car il a un impact direct sur la rentabilité de votre client. Lorsque ceux-ci doivent dépenser de l’argent supplémentaire pour résoudre les problèmes de qualité (ou retourner le produit défectueux), diminuant par le fait même, leurs bénéfices.

En outre, un incident comme celui des (hoverboards) qui s’enflammaient peut non seulement démarrer un feu, il peut occasionner des dommages permanents et irréversibles aux marques concernées. Selon les normes nationales de négociation du Royaume-Uni, depuis le mois d’octobre, 15.000, soit 88% des (hoverboards) sont considérés  «dangereux». Ce type de problème de qualité n’est pas que dangereux, il est catastrophique.

Ce genre d’incident fragilise le département de contrôle de qualité et justifie les efforts et dispositions visant l’amélioration des processus s’y rapportant. Il provoque également une occasion de se démarquer de la compétition par la différenciation des opérations de fabrication de vos usines. La plupart des entreprises qui cherchent à s’approvisionner en Chine (et dans le reste de l’Asie) ne dispose d’aucune ressource sur le terrain pour les soutenir en matière de contrôle de qualité.

Quelles options s’offrent à eux pour accéder aux données de contrôle de qualité à la source?

Pour une entreprise qui cherche à s’approvisionner à l’étranger, il existe différentes méthodes permettant de gérer les données liées au contrôle de qualité.

Dans un premier temps, ils peuvent faire confiance aux processus d’auto-inspection de l’usine. Historiquement cette option s’est avérée priorisée parce que rapide et relativement peu coûteuse. Toutefois, étant donné les résultats de qualité souvent décevant, une validation externe devient souvent nécessaire.

Dans un deuxième temps, certaines entreprises embauche leur propre équipe de contrôle de la qualité. Toutefois, dépendant de la structure de l’entreprise, gérer la logistique de cette option peut devenir très lourd.

En troisième lieu, plusieurs entreprises font appel à des firmes d’inspection externes. Cela peut parfois sembler être une solution relativement économique, en particulier si le tiers a des ressources sur le territoire. Les défis de cette option sont les suivants : l’intégration à vos systèmes existants est est limitée, l’implication d’un intervenant supplémentaire occasionne des délais, l’implication d’un intermédiaire neutre peut contribuer à réduire davantage votre niveau de contrôle. De plus, certaines compagnies peuvent être responsables de pertes considérables aussi bien en temps qu’en argent.

Finalement, il est aussi possible de s’appuyer sur des systèmes logistiques (comme SAP et Oracle). Bien que ces systèmes offrent un certain niveau de fonctionnalités liées au contrôle de qualité, de nombreuses entreprises ne disposent pas les ressources nécessaires pour mettre en œuvre et encore moins exploiter ces modules.

Alors, comment vous y prendrez-vous pour accroître l’efficacité de vos activités d’approvisionnement en favorisant l’auto-inspection chez vos fournisseurs? Mieux encore, comment permettrez-vous à vos clients d’éviter les dépenses liées au temps supplémentaire et à l’embauche de ressources dédiées exclusivement à la gestion du contrôle de la qualité, ou, pire encore, à l’embauche d’une équipe d’inspection externe?

Voici 3 façons qui vous permettront d’améliorer l’auto-inspection au sein de vos propres usines ou celles de vos fournisseurs:

1. Améliorer les canaux de communication entre vos usines et votre client

Mis à part le niveau de rendement relatifs aux critères de qualité établis, d’autres facteurs peuvent être considérés lorsque vient le temps d’évaluer l’efficacité d’un fournisseur. Votre usine ou celle de votre fournisseur peut, en outre, se différencier des autres par sa capacité de favoriser la communication avec ses clients. Les problèmes linguistiques ont été adressés par de nombreux fabricants, mais d’autres détails comme la précision des informations présentées sur les étiquettes et autres emballages peuvent faire une énorme différence.

2.Numérisez vos données liées à la qualité du produit pour réduire les coûts et délais.

Vous aurez beau avoir le plus limpide des systèmes de communication, le client s’appuie toujours sur votre parole et réputation pour s’assurer que le produit fabriqué est conforme aux normes établis. Lorsque vous rencontrez des clients, que vous discutez de processus, de listes de contrôle, et d’exigences – Celui-ci doit, dans une certaine mesure, faire confiance à votre promesse de livraison de qualité. Généralement, vous deviez compter sur des listes de contrôle détaillées en papier et des échantillons. Et au bout du compte, les données d’inspection se retrouvent éparpillées à différents endroits et sur différents papiers. Il devient donc difficile de convertir l’information en données utilisables la planification logistique.

L’auto-inspection conjuguée à la numérisation des données de qualité vous permettra à vous (et à votre client) de détecter à l’avance les défauts de fabrication afin de prendre action dès qu’un problème menace la qualité du produit ou met en péril la date de livraison souhaitée. Ainsi,  vous bâtissez non seulement votre réputation en tant que partenaire de confiance, mais vous améliorez la valeur apportée à vos clients.

Si vous numérisez les données de contrôle de qualité à la source (à votre usine) et que vous prenez action rapidement (la confiance), vous procurerez à vos clients la tranquillité d’esprit nécessaire pour leur permettre de concentrer leurs efforts là où ils seront profitables.

Par ailleurs, votre client profite d’une visibilité inégalée  des données de qualité, sans avoir à supporter les frais d’une inspection externe. Nombreux sont les clients qui n’ont tout simplement pas le temps ou les ressources nécessaires pour le faire.

En numérisant vos données et processus d’inspection, les clients peuvent pratiquement inspecter les produits eux-mêmes, ce qui représente un gain de temps et d’argent. Par la même occasion, vous serez désormais en mesure de garantir que vos produits sont conformes aux normes des clients les plus exigeants.

3. Réduire les problèmes récurrents liés au contrôle de la qualité

Vous pouvez réduire les problèmes de contrôle de qualité qui se répètent trop souvent. Voir les mêmes problèmes de qualité revenir est une source de frustration chez vos clients. Et cela vous frustre probablement tout autant. En numérisant la qualité des produits à la source et tout au long du processus de fabrication, vous permettez à votre client de lui-même, inspecter visuellement les produits.  Lorsque celui-ci  comprend la nature des problèmes potentiels, il devient beaucoup plus ouvert aux discussions permettant de résoudre les problèmes de manière proactive.

La réalité est telle que, malgré le fait que nous aspirions tous à un taux de défectuosité nul, nous savons qu’il y en aura toujours. Favoriser la visibilité du client sur vos processus d’inspection, permet de mettre votre client en confiance et témoigne de votre volonté de vous  dépasser afin de livrer des produits de haute qualité, plus rapidement et aussi professionnellement que possible.

Cela vous aidera non seulement à gagner de nouveaux clients, mais aussi à améliorer la relation avec les clients existants.

Note sur le contrôle de la qualité et les analytiques

Les acheteurs sont de plus en plus sophistiqués. Puisqu’ils peuvent désormais tirer parti de leurs solutions ERP existantes au sein de SAP, Oracle ou d’autres plates-formes, ils s’intéressent de plus en plus aux d’analyses simples et au domaine de l’intelligence d’affaire. Il devient donc primordial  pour les usines et fournisseurs d’offrir un processus d’inspection solide, structuré et basé sur la transparence.

Aimeriez-vous savoir à quoi ressemble une plate-forme de collaboration permettant de rassembler, consulter et communiquer de façon précise et fiable l’ensemble de vos données d’inspections? Savez-vous ce que cela peut vous procurer? Pour une démonstration gratuite de Pivot88, son déploiement simple, communiquez avec nous, ou,  télécharger notre étude de cas.

Share This

Share This

Share this post with your friends!